La Déclaration de Rosario compte sur les gouvernements locaux pour garantir les droits des citoyens

Dans le cadre du XIXe Sommet de Mercociudades, qui s’est tenu à Rosario (Argentine) du 3 au 5 décembre, la Déclaration de Rosario a été adoptée, laquelle met l’accent sur l’élargissement des droits de l’homme et se positionne sur thèmes liés aux problématiques locales, régionales et mondiales. La déclaration soutient que les villes, en tant qu’espaces de cohabitation, doivent se développer avec équité et dans la diversité. C’est pourquoi elle appelle les gouvernements locaux à s’engager à promouvoir les politiques publiques qui garantissent le plein exercice des droits des citoyens qui y vivent.

Mercociudades a rassemblé des intendants, des chefs de gouvernement, des maires et des gestionnaires locaux de plus de 280 villes de la région, ainsi que des représentants d’organisations sociales, d’institutions universitaires et de divers organismes régionaux et mondiaux, afin de mener un débat sur l’actualité de l’intégration sociale et de redéfinir un agenda conjoint pour approfondir et élargir les bases du processus d’intégration après une vingtaine d’années de travail commun.