Troisième Dialogue de haut niveau sur la Gouvernance démocratique en Afrique

La ville de Dakar (Sénégal) a accueilli, les 30 et 31 octobre, le Troisième Dialogue de haut niveau sur la Gouvernance démocratique en Afrique. Le thème central était le suivant : « Faire taire les armes : renforcer la gouvernance pour prévenir, gérer et résoudre les conflits en Afrique ». Le principal objectif du troisième dialogue de haut niveau est d’explorer les causes structurelles profondes des conflits en Afrique et de proposer des mesures politiques grâce auxquelles les systèmes de gouvernance peuvent être renforcés en vue du règlement des conflits violents sur le continent.

 

Entre autres résultats attendus après ce dialogue pour parvenir à un continent sans conflits, gouverné de manière démocratique, il faut souligner le renforcement du rôle de la décentralisation et de la gouvernance locale, en tant que moyens de parvenir à une participation citoyenne où la société aurait le droit de prendre des décisions.

 

Le troisième dialogue a été organisé par la Commission de l’Union africaine, en collaboration avec les Programmes de développement des Nations Unies, l’Institut de gouvernance d’Afrique, le Gouvernement de la République du Sénégal et il a pu compter sur le soutien de l’Allemagne, par le biais de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit.