Les villes sont à la tête des transformations globales

Le 31 octobre dernier a été commémoré pour la première fois la Journée mondiale des villes. Le rôle des villes dans le monde au cours des dernières années a augmenté. Alors qu’entre 2014 et 2050 autour de 2.500 millions de personnes en plus vivront dans de zones urbaines, on ne peut pas permettre que les gouvernements nationaux et la communauté internationale, qui font face à ce processus des transformation, mais on a besoin d’autre manière de participation, plus proche a la réalité des citoyens.

 

Dans un récent article au journal “El País”, Josep Roig, Secrétaire Général de Cités et des Gouvernement Locaux Unis (CGLU), a réfléchi sur le rôle des villes dans les transformations globales. De CGLU veut mettre l’accent sur l’inclusion d’un nouvel objectif de développement urbain dans le nouvel agenda de développement, qui se concentrera sur la création de villes inclusives, avec des infrastructures adéquates et des services pour tous ses habitants.

 

Ce nouvel agenda mondiale exige l’engagement des villes et des gouvernements locaux et régionaux, ce qui représente le 99.9% des gouvernements du monde, ainsi que de la participation des citoyens pour assurer le succès. Mais il faut leur donner des ressources et de pouvoirs juridiques pour répondre aux besoins des citoyens et de faciliter les voix des plus défavorisés.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ElQByFfVJ28&list=UUyFyKFyuUEENtXVLho2KpqA